Loading images...

Campagne de prévention liée aux intoxications au monoxyde de carbone

Campagne de prévention liée aux intoxications au monoxyde de carbone

Monoxyde de carbone : un gaz incolore, inodore, toxique et mortel
Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore, et non irritant qui résulte d’une combustion incomplète du bois, du charbon, du pétrole, de l’essence ou du fuel et du gaz (butane, propane ou naturel : gaz de ville). Le fonctionnement d’appareils à combustion mal entretenus ou utilisés dans de mauvaises conditions est susceptible d’occasionner une exposition au CO2 et un risque d’intoxication.

Quels sont les symptômes de l’intoxication ?
Après avoir été respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang et provoque :
– maux de tête,
– nausées,
– fatigue,
– malaises,
– ou encore paralysie musculaire.
Son action peut être rapide : dans les cas les plus graves, il peut entraîner en quelques minutes le coma, voire le décès. Les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie.

Que faire en cas d’intoxication ?
– Aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres.
– Arrêtez si possible les appareils à combustion.
– Evacuez au plus vite les locaux et bâtiments.
– Appelez les secours (112 n° d’urgence européen – 18 Pompiers – 15 SAMU).
– Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel du chauffage ou des sapeurs pompiers.

Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone :
– Faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié.
– Maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air, même par grand froid.
– Respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant et ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
– Placer les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

Le monoxyde, ce n’est pas qu’en hiver
L’exposition au monoxyde ne se fait plus uniquement qu’en période de chauffe mais toute l’année par l’utilisation de groupes électrogènes de façon continue.
La difficulté, que peuvent rencontrer les familles dans le règlement des factures, engendre l’utilisation de groupes électrogènes comme substitut à la production d’énergie des logements.

Pour plus d’informations, consultez la page du site internet de l’ARS de Haute-Normandie : http://www.ars.haute-normandie.sante.fr/Lorsque-les-temperatures-baiss.176673.0.html


Articles connexes

Permanence de Jean-Christophe LEMAIRE

Monsieur Jean-Christophe LEMAIRE, Conseiller départemental Dieppe 2, organise 3 permanences sur le canton : – le 2ème lundi de chaque

Apéro marionnette avec la compagnie Succursale 101

    Le mercredi 13 mai, la compagnie Succursale 101 a ouvert son atelier de fabrication à la salle Sully

Repas des aînés, encore un bon moment de détente

Le repas des anciens a eu lieu le dimanche 13 mars à la salle des fêtes. Après avoir été accueillis

Aucun commentaire

Écrire un commentaire
Pas encore de commentaire! Soyez le premier à laisser un commentaire

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent commenter.